Notre vision – Schola Africa

Notre vision

La culture de notre association s’appuie sur 4 grands principes

L’accès à l’éducation et à la formation professionnelle comme moteurs du développement. 

Nous considérons que l’éducation élémentaire et la formation professionnelle sont indispensables à tout progrès économique et social.

Le développement participatif :

Schola Africa mène des actions qui impliquent les populations burkinabè et qui bénéficient directement à l’économie locale. Nous souhaitons que les populations soient elles-même actrices de leur propre développement. Dans cette perspective, nous sommes à l’écoute des populations et nous leur demandons de s’engager dans nos projets en sollicitant leur aide par exemple pour apporter les agrégats (eau, pierres et sable) nécessaires à la construction des salles de classe.

Cet apport des matériaux de base témoigne de l’implication de la population dans ce processus et leur permet de s’approprier la future école. Cela nous assure que notre actiontouche le plus large public.

La création de débouchés pour l’économie locale :

Afin d’assurer des débouchés pour l’économie locale, nos écoles sont entièrement réalisées par la main d’œuvre burkinabè (deux maçons, leurs apprentis et un briquetier). L’achat du matériel de construction, de l’équipement des salles de classe (tables-banc, tableau …) et des fournitures scolaires se fait également auprès des commerçants burkinabè.

L’humilité et le respect :

Tous les membres de l’association accompagnent les populations qui le souhaitent à mener à bien leur projet. Nous respectons d’autant plus ces populations qu’elles déploient des efforts considérables pour parvenir à leurs fins. 

En aucun cas, nous ne nous rendons sur place pour dicter notre vision occidentale du développement. De plus, nos échanges continus avec Karim Gomina, co-fondateur, membre de l’association et burkinabè, permettent d’agir de manière pertinente, en phase avec la culture locale et dans le respect des coutumes.

Scroll Up