Centre de formation à la couture


Depuis 2002, Schola Africa gère un centre de formation à la couture pour jeunes femmes dans notre région d'intervention à Sarfalao. Au bout de 3 ans de formation, nos étudiantes obtiennent un diplôme reconnu par l'Etat burkinabè : le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle), qui facilite grandement leur insertion sur un marché du travail qui connaît une forte demande. Cette année, le centre ouvrira pour la première fois ses portes aux hommes.

centrecouture


Nous employons un professeur à l'année, Aimé Poda, lui-même propriétaire d'un atelier de couture à Sarfalao, pour délivrer à nos étudiantes des cours de qualité, alliant bagage théorique et travaux pratiques. Le centre est par ailleurs supervisé par Elie Koné, couturier réputé de Bobo-Dioulasso, qui dispense des cours de gestion aux filles du centre pour les préparer à leur insertion professionnelle.

Par ailleurs, depuis 2012, des stages de perfectionnement en techniques de coupe ont été mis en place pendant l'été, suite aux demandes exprimées de la part des diplômées de notre centre, qui rencontraient quelques difficultés pour certains travaux de confection spécifiques et complexes.

03     05

Depuis sa création, 10 promotions de filles sont sorties diplômées à l'occasion de la kermesse annuelle du centre qui se déroule en Avril ou en Juin dans le quartier de Sarfalao, à Bobo-Dioulasso.

Lors de cet événement intégralement organisé par Schola Africa et les étudiantes de son centre, les filles profitent de l'occasion pour vendre leurs créations de l'année dans une ambiance festive qui regroupe les notables de la région et tous les habitants du quartier. Un défilé avec les confections des étudiantes et de nombreux stands de nourriture sont également programmés. Cette double-journée est souvent l'occasion pour nous d'échanger un maximum avec les villageois.

défilé      polos centre

Diplômées après trois années de formation, les filles suffisamment motivées et ayant un projet professionnel cohérent ont la possibilité d'obtenir une bourse de la part de l'association.

Cette somme d'argent leur permet de se lancer efficacement dans le milieu du travail en louant un local et en s'achetant une première machine à coudre. Souvent, à leur sortie du centre, nos diplômées complètent leur formation par un stage de fin d'étude au sein d'ateliers de couture professionnels. Ces stages sont pour elles l'occasion en un ou deux ans de parfaire leur formation par un apport de connaissances très pratiques sur diverses techniques de coupe.

Au cours de nos trois missions annuelles au Burkina Faso, nous rendons visite aux diplômées ayant obtenu une bourse ou un prêt à taux zéro (précédente formule d'aide financière offerte par Schola jusqu'à 2013), afin d'assurer un réel suivi de ce système. C'est avec un immense plaisir que nous pouvons ainsi constater la réussite d'une vingtaine de jeunes femmes s'étant installées à leur compte et gagnant leur vie de manière indépendante.

P1040121.jpg effected