Lampes solaires


L'une des principales causes d'échec scolaire en milieu rural au Burkina Faso est le fait que les enfants ne peuvent pas travailler le soir, lorsqu'ils rentrent chez eux. En effet, en brousse, l'électricité fait défaut et la nuit tombe très tôt. Ainsi, les enfants, privés de lumière, sont incapables de réviser leurs leçons.

Afin de pallier ce problème, Schola Africa a entrepris de fournir aux élèves de nos écoles des lampes solaires, pour leur permettre de travailler en groupe, à la nuit tombée. Généralement, les familles burkinabè possèdent déjà une lampe (souvent à pétrole), mais elle est prioritairement utilisée pour faire la cuisine ou par les parents, le soir.

L'objectif de ce projet est donc de distribuer des lampes supplémentaires par groupes d'élèves pour leur permettre de faire leurs devoirs le soir, et ainsi être à jour dans leur programme.

 

 

DSC 8207.jpg effected-2

Le choix de l'énergie solaire place par ailleurs notre action dans une optique environnementale - en plus d'être plus fiable et pratique pour des enfants vivant en brousse.